Cogito – Victor Dixen

2019-07-06 096140930189578870766..jpg

separation

Résumé: Un don du ciel… 
Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.
…ou un pacte avec le diable ? 
Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour  » améliorer  » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?
Demain, l’intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société.
L’ultime frontière sera notre cerveau.


Titre: Cogito               Pages: 544

Auteur: Victor Dixen                                  Edition: R-jeunes adultes

Date de sortie: 29.05.2019                                       Où se le procurer: €19.90


Mon avis: J’aime énormément le style d’écriture de Victor Dixen et ayant adoré la saga Phobos je n’avais qu’une hâte, découvrir Cogito. Et c’est chose faite ! Ce livre est une pépite et mérite d’être lu de tous, et voici mes arguments :

Concernant l’histoire, nous démarrons ce roman dans un monde que nous ne connaissons pas et que nous ne pouvons qu’imaginer. Ce monde est « dirigé » par les robots et autres machines en tout genre et les humains se voient destitués de leurs fonctions petit à petit. Le personnage principal, Roxane, évolue donc dans un monde ou la technologie est au premier plan, ou l’injustice et a colère règne. Dans ce monde, où les robots se voient de plus en plus intelligents et capables de plus en plus de choses, il est extrêmement dur de trouver un travail et pour se faire les étudiants doivent absolument obtenir le BAC (Brevet d’Accès aux Corporations) pour faire des études supérieures et ne pas finir à la rue sans possibilités d’emploi. Cette pression mise aux étudiants a permis de développer un tout nouveau type de stage, celui de Science Infuse. Son but ? Préparer les jeunes en difficultés de façon intensive en leur apprenant tout le programme et plus en l’espace de quelques jours en leur implantant des neurobots dans le cerveau. Oui c’est extrêmement angoissant ! Ce stage coûte des millions mais son créateur Damien Prinz a sélectionné 3 boursiers pour les intégrer gratuitement au programme au vu de leurs moyens financier insuffisants.

Concernant les personnages nous avons Roxane. Son personnage est décrit comme étant en marge de la société et avec une profonde colère en elle. En effet, elle a vu ses parents se faire destituer de leur travail par des IA (Intelligences Artificielles) et à la suite de ça le décès de sa mère et l’alcoolisme de son père l’ont poussé à se créer un mur pour se protéger. Elle est donc rentrée dans une sorte de gang et a vu ses notes chuter et son comportement s’est dégradé. Damien Prinz l’a donc sélectionné pour lui donner une chance d’obtenir le BAC et de changer sa vie en la rendant meilleure. Durant le programme Roxane est réticente à l’idée d’avoir des neurobots implantés dans son cerveau et de se voir apprendre autant de choses grâce à la technologie. J’ai beaucoup aimé ce personnage, Roxane ne colle pas à l’image de l’héroïne que l’on attend dans ce genre de roman dystopique. Elle est vraie, elle ressent des choses parfaitement sensées au vue de ce stage et j’ai trouvé son attitude tout à fait justifiée. Nous découvrons également dès le début les deux autres boursiers. Le premier est Lorenzo, un jeune à l’attitude de frimeur aux premiers abords mais qui va se révéler au fur et à mesure de la lecture. Je ne suis pas sûre d’avoir bien aimé ce personnage, il me paraissait trop frivole et trop insouciant dans ce monde de robots. Et ses priorités étaient ailleurs, il n’a pas fait ce stage pour obtenir son BAC mais pour une fille, comme diraient certaines personnes « l’adolescent de base ». Et il y a enfin Faune, un jeune affranchi – le groupe d’individu vivant sans technologie loin des villes – qui a décidé pour une raison inconnue au début, de participer à ce stage de Science Infuse. Faune est un personnage complexe que j’ai beaucoup apprécié. J’ai beaucoup aimé découvrir cet autre monde sans technologie, ce qu’il est devenu et ce qu’il s’y passe. Sa culture est complètement différente des autres stagiaires qui ne connaissent que la vie numérique et que les problèmes liés à cette dernière. Il apporte cette touche d’humanité manquante au monde de Cogito.

Il y a également des références à Phobos que j’ai beaucoup apprécié. Par exemple, la chanson Cosmic Love est chantée par une des stagiaires, les pionniers de mars y sont mentionnés à un moment… Bref que de petites références sympathiques à découvrir. Mais ce n’est pas tout, j’ai aussi trouvé toute la structure du livre similaire à Phobos. En effet, nous suivons une jeune femme qui n’a pas été épargnée par la vie et qui va s’inscrire à un programme en espérant avoir un avenir meilleur. Le programme est basé sur une île et est protéger dans des grandes barrières éclectiques ne laissant aucune communication passer. Tant de petits détails qui nous font penser à l’histoire de Léonor et à la façon dont a été écrit Phobos lorsque nous lisons Cogito.

La fin est cependant un peu trop belle à mon gout. Tout le livre est basé sur un monde dystopique avec de la misère, des morts et une technologie trop présente et je pense que j’aurai préféré une fin qui reste dans cet esprit-là et qui ne soit pas utopique. En dehors de ça le livre est parfait. Du grand Dixen!


Note globale : 5/5

Ecriture : 5/5                Originalité : 5/5               Personnages : 5/5

Scénario : 5/5               Suspense : 5/5                  Additivité : 5/5


img_20190111_2350371166662544664074079.jpg

Un commentaire sur “Cogito – Victor Dixen

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s